Rejoignez-nous sur Facebook

Yunohana

Par son sous-sol d’origine volcanique, le Japon possède une concentration de sources chaudes incomparables, disséminées dans les îles volcaniques de l’archipel. Il existe de nombreuses stations thermales dont l’une des plus majestueuses et des plus célèbres se nomme Beppu. Yunohana est un concentré d’oligo-éléments naturels extrait d’une synergie d’argile et de vapeurs de sources volcaniques.

C’est après onze années de recherches que M. Seichi Saburi découvrit une méthode pour purifier les cristaux de Yunohana. Il réussit à extraire les substances principales des cristaux de Fleurs de Source, et pour obtenir un produit commercialisable (Ph neutre), de savants
dosages furent utilisés toujours en adéquation avec la nature… et depuis 33 ans ce produit fait le bonheur de ses clients.
Nulle part au Japon ces eaux ne jouent un rôle aussi important qu’à Beppu. Les sources volcaniques s’y déversent depuis l’an 867, date à laquelle un champ hydrothermal s’est formé à 20 mètres au-dessous de l’archipel à la suite de l’éruption de Tsurumi, volcan aujourd’hui éteint qui domine la ville. Aujourd’hui cette zone est active par ces eaux vierges provenant des profondeurs de la terre. Cette situation géographique et géologique exceptionnelle lui garantie des sources d’une minéralogie exceptionnelle. Pour atteindre ces sources, de nombreux puits de 20 cm. de diamètre sont creusés. L’eau en profondeur a une température de 200° C, et en surface une température d’environ 90°C. L’énergie de la source chaude provient de l’énergie calorifique du magma situé au coeur de la zone. La ville de Beppu
est considérée comme l’une des plus grandes et des plus majestueuses stations thermales au monde (basée sur le nombre de sources thermales et la qualité des minéraux dissous).

Nos références :

Yunohana, sachet 60g (1 bain)

Yunohana, pot de 450g (cure de 8 jours)

Yunohana, pot de 1,2 kg (cure de 21 jours)

 

Action de Yunohana

Yunohana est un concentré d’oligo-éléments naturels qui d’un état de vapeurs est devenu solide. Yunohana retrouve son milieu naturel lorsqu’on le replonge dans l’eau et redevient actif. Dans toute action d’hydrothérapie ou de balnéothérapie, ses oligo-éléments sont rapidement assimilés par le corps par un phénomène d’osmose.
L’eau du bain Yunohana contient des minéraux et oligoéléments naturels tels que Fer, Manganèse, Zinc, Germanium, Or, Cuivre, Sodium, Potassium, Ammonium, Calcium, Magnésium, etc.
En médecine chinoise, il est dit que Yunohana active le triple réchauffeur, un des 6 viscères « Yang », voie du « Qi » originel naissant entre les deux reins, qui va permettre l’irrigation et le contrôle des voies de circulation de l’eau. Cette énergie se propage aux 5 viscères « Yin » puis aux 12 méridiens. Les bienfaits des principes actifs de Yunohana se manifestent par une sensation de repos complet et d’apaisement, une importante sudation et une chaleur corporelle importante. Yunohana permet d’obtenir lors d’un bain à 38° les mêmes
effets qu’avec un bain hyperthermal. Les cures sont constituées de deux à trois bains par semaine, pendant six semaines. Au Japon, le produit est connu et utilisé depuis 50 ans, avec une très grande satisfaction. Le Ministère de la Santé japonais a notamment délivré un certificat où il est indiqué les différents bienfaits de Yunohana face à de nombreuses dermatoses, affections musculaires et articulaires.

 

Procédé de fabrication

Pour récolter Yunohana, terme japonais signifiant « Fleur de source » ou « Fleur d’Eaux-Mères », des huttes traditionnelles en paille sont construites pour recueillir et condenser la vapeur des sources volcaniques, injectée à travers un lit de pierre, de paille et d’argile. Il aura fallu onze ans de recherche pour élaborer Yunohana, l’enjeu étant de permettre la solubilité des cristaux et de maintenir leur activité biologique dans l’eau du bain.
La structure de la hutte est de tradition japonaise et fut inventée il y a 300 ans. Elle est disposée d’une façon particulière afin de maintenir la température et l’humidité adéquate tout au long de l’année. Cette structure reste la plus performante malgré les nouvelles techniques modernes. Une certaine humidité et température (45°) est recommandée pour que le procédé soit efficace. L’argile et les vapeurs d’eaux thermales réagissent naturellement et des cristaux se forment finalement au bout de 40 à 70 jours suivant les conditions climatiques . Les minéraux cristallisés ainsi se nomment Yunohana ou encore Fleurs d’Eau-Mères ou « Fleurs de Source ».

 

Observation clinique

Photos thermiques d’une étude sur 50 personnes prouvant l’action de Yunohana sur la chaleur corporelle ( Zones claires: le corps reste chaud plus longtemps qu’avec un bain normal).
Objectif : Prouver l’action naturelle de Yunohana à l’intérieur du corps.
Objet de l’expérience : Observation clinique opérée sur 50 participants.
Comparaison et analyse de l’évolution de la température du corps de la même personne ayant pris un bain normal et un bain Yunohana :
Sur chaque photo thermique entourée de noir la personne représentée est la même. Seulement, celle de gauche a pris un bain sans Yunohana et celle de droite avec Yunohana.
Conditions de l’expérience : Température du bain 39°. Durée du bain 20 mn.
RESULTATS
Bain normal : La température du corps se met à descendre assez rapidement. Au bout de dix minutes, la température a déjà fortement diminuée. Au bout de trente minutes, le corps a retrouvé sa température habituelle.
Avec Yunohana : La température commence à descendre au bout de vingt minutes, et très lentement. Après 30 minutes, le corps est encore chaud.
Conclusion : Cette chaleur maintenue par le corps prouve l’action de Yunohana à l’intérieur de celui-ci, où les métabolismes rentrent en action avec l’apport des nombreux minéraux et oligo-éléments. Pour le sujet, le bien-être (chaleur) est assuré, les muscles sont relâchés plus longtemps, le corps est actif tout en se relaxant.